Quelle est l’origine de la coutellerie de Laguiole ?


Art de cuisine, art de la table, décoration, tout cela constitue des événements traversant de nombreux générations afin d’atterrir sur la notre actuelle .Les ustensiles utilisés tels les couteaux ont déjà connu, eux aussi, de période en période et de générations en générations. Tels la Laguiole. Nombreux d’entre nous se demande encore de nos jours c’est quoi la Laguiole et c’est pour quoi faire ?

Histoire de la coutellerie Laguiole

Son appellation d’origine Histoire de la coutellerie Laguiole vient de son lieu d’origine. Initialement, le couteau était fabriqué à essentiellement à Laguiole en Aveyron ou à Thiers en Auvergne. Le mot Laguiole désigne la marque déposée des produits fabriqués manuellement, ou des produits artisanaux, et qui ne sont ni enregistré au brevet et n’ayant pas déposée cette marque. Ce couteau a trois principaux caractéristiques dont la manche pliante, l’ornement se situant à la jonction de la manche et enfin le nom Laguiole déposée sur la lame et un numéro de type de la lame utilisée. Généralement, la création initiale de ce couteau revient vers les années 1800 (appellation de Laguiole droit de 1820). Puis vers les années 1860, on trouve sa forme pliante.

Le renouveau de Laguiole

C’est vers les années 1900 et 2010 que de nouvelles inspirations artistiques apparaissent sur la forme de la  Laguiole. On remarque essentiellement le pied de cheval et l’aile de pigeon. C’est vers les années 1908 qu’apparait l’abeille par l’artiste Jules Calmles. Vers 1930, la mouche est soudée et forgée avec le ressort. Ce qui a fait de la Laguiole un couteau haut de gamme jusqu’à nos jours. De ce qui est de la croix, elle fait son apparition seulement en 1950. Ce qui fait actuellement que ce couteau est la plus apprécie dans le type de couteaux régionaux en France comme dans le monde entier.